Laurent Yìshù « LA COPIE C’EST LA CLÉ ! »

Coucou Laurent, merci de répondre à notre interview 🙂 peux-tu te présenter brièvement?
Mon nom d’artiste est Laurent « Yìshù », je suis un Professeur de « Kizomba » / « UrbanKiz » et ma spécialité est d’enseigner la musicalité.

En quelques mots, quel a été ton parcours jusqu’à aujourd’hui ?
En 2007 à l’âge de 16 ans, je commence à danser le Krump avec des potes d’enfance influencé par le film Rize, de là découle une passion pour la danse et je monte un groupe de danse Urban. On faisait principalement des chorégraphies Hiphop / DanceHall.

En 2012 je souhaite me mettre à la Bachata pour intégrer de la danse de couple dans les chorégraphies, après mon 1er cours de Bachata au park Futbol (avec Dj Chad !) un cours de Kizomba (avec Yvar) s’enchaînait donc je l’ai suivi. Et là, c’était instantané, je ne passais plus 1 jour sans m’entrainer. Venant d’un monde (Le monde Urban, Hiphop et autres..) où caler ces mouvements techniques sur les mélodies c’est la base.

J’ai appliqué, avec ma partenaire Adeline, cette culture de faire correspondre la technique à la mélodie en Kizomba qui n’était pas du tout courante dans le milieu. De cette particularité et grâce à notre victoire au concours France Kizomba Tour 2013; organisé aussi par « Papa » Dj Chad. Nous avons eu le « truc en plus » et la visibilité nécessaire pour entamer une carrière d’artistes internationaux.

Au 1er janvier 2018, Adeline et moi mettions officiellement fin à notre partenariat professionnel ce qui engendrera un tournant dans ma carrière. J’ai décidé de ne plus être Professeur, voyageant à travers le monde pour donner des cours dans des festivals mais de passer Formateur. Mon but étant maintenant de former la prochaine génération de professeurs.

A quel moment t’es-tu intéressé à la culture de ta danse dans son ensemble et quel impact a-t-elle eu sur toi ?
À mon sens, il y a 2 aspects de la culture: l’histoire et la technique de danse. Côté histoire c’est un long débat qui dure encore aujourd’hui et je ne dirais rien à ce sujet car après 8 ans de recherches et d’échanges, j’ai compris que la vérité était ailleurs.

Côté technique de danse, plus particulièrement le Semba, c’est ce qui a forgé ma danse. J’ai puisé plus de 50% de son amélioration dans le Semba et l’Afro à travers les années, et non pas uniquement dans le hip hop comme beaucoup pourraient le penser.

Je ne serais pas le danseur que je suis sans le Semba et L’afro

Qu’est-ce qui te donne le plus de plaisir quand tu danses ?
En Kizomba, le partage avec ma partenaire. Quand nous parlons le même language et que donc on peut avoir une discussion sur la piste … sans dire un mot.

Comment en es-tu venu à enseigner, et qu’est ce qui te plait lorsque tu organises des sessions de formation ?
Du temps où j’ai commencé, j’étais le seul à savoir danser autour de moi donc j’ai commencé à « enseigner » à mes amis pour leur apprendre à danser. Étant de nature quelqu’un qui aime trop aider les gens, de fil en aiguille je suis devenu « professeur ». Ce qui me plait lors des formations c’est de voir le résultat de mon enseignement sur les élèves, c’est un vrai sentiment de satisfaction, je le sens comme une vague de positivité et de fierté et ça n’a pas de prix.

Si tu n’étais pas danseur que ferais-tu ?

Je pense que je serais en Prison… ou 6 pieds sous terre.

Que peut-on te souhaiter dans un avenir proche (d’ici cinq ans) ? Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui souhaite évoluer dans la danse ?
D’ici 5 ans ? D’avoir suffisamment développer mon entreprise pour pouvoir la revendre quelques millions et profiter de mon temps de vie restant sans être obligé de travailler pour vivre. Si quelqu’un souhaite évoluer dans sa danse, je conseille de COPIER ! il voit un truc qui lui plait, il COPIE et il pratique beaucoup jusqu’à le faire très bien. Une fois que les capacités acquises via la copie sont maîtrisées, alors il pourra commencer à se développer en tant que danseur/danseuse propre. LA COPIE C’EST LA CLÉ !

Contact Laurent : 
@laurentyishu sur Instagram
« Laurent Yishu » sur Facebook

Le meilleur de Danse-mag avant tout le monde ?

Inscrivez-vous à notre newsletter!