L’âme sœur dans le milieu de la danse ?

Est-il possible de trouver l’âme sœur dans le milieu de la danse ?

La dance est un lieu extraordinaire pour faire des rencontres. Que cela soit en cours de Kizomba ou bien en festivals, on a toujours l’occasion de faire connaissance avec de nouvelles personnes et élargir son cercle d’amis.

Alors la question qui revient sans arrêt est toujours la même : est-il possible de trouver l’âme sœur dans cette passion ? Est-il raisonnable d’envisager une histoire pérenne.

Oui, il est possible de se trouver une petite amie (ou un petit ami) dans le milieu de la danse. Il n’y a aucune règle qui interdit les danseurs de sortir avec les danseuses. En fait, c’est même extrêmement courant : on côtoie le sexe opposé en moyenne plus de 3 fois par semaine, on tisse des liens, on se présente de nouveaux amis tous les mois donc forcément, au bout d’un moment, on rencontre quelqu’un qui nous plait.

La vraie question serait plutôt : est-ce que sortir avec quelqu’un qui a la même passion que nous est une bonne idée ?

Commençons par lister quelques points positifs :

  • Tout d’abord sortir avec quelqu’un qui partage une même passion peut renforcer les liens du couple. On partage nos expériences, on se raconte nos histoires … bref, on a un sujet de conversation qui intéresse l’autre.
  • Ensuite, le luxe d’avoir une danseuse ou un danseur à la maison, c’est de pouvoir s’entraîner tous les jours. L’autre devient un peu notre partenaire et du coup, les figures compliquées passent tout de suite beaucoup plus facilement en soirée.
  • Le quotidien devient moins monotone. Les soirées devant NETFLIX se raréfient, notre agenda se remplit de soirées et de festivals (voyages).

Au quotidien :

  • Les moments pour soi sont de plus en plus rare. Nos activités, lorsqu‘elles sont différentes, sont nos jardins secrets. Il est impératif de pratiquer la danse de façon indépendante aussi et de se donner la possibilité de partir en festival sans l’autre. La confiance et la liberté de parole sont deux choses indispensables. En effet chacun de nous a pu être témoin de comportements jaloux lors d’une danse un peu trop collé-serré.

Ne faite pas l’erreur de vouloir coacher la personne avec laquelle vous vivez :

Ça peut créer des conflits et ça vous empêchera de progresser.

Il y a encore une chose qui peut en saouler quelques-uns :

Après une rupture on a toujours le risque de retrouver son ex lors d’un festival ou d’une soirée.

unsplash-logoVitor Pinto

Le meilleur de Danse-mag avant tout le monde ?

Inscrivez-vous à notre newsletter!